Habitats naturels
Habitats naturels

Habitats naturels (4)

Le golfe du Morbihan abrite un ensemble d'habitats naturels rares et menacés, notamment marins et littoraux. Plusieurs dizaines d’habitats d’intérêt européen ont été recensés et occupent de vastes surfaces.

Le golfe du Morbihan abrite un ensemble d'habitats naturels rares et menacés, notamment marins et littoraux. Plusieurs dizaines d’habitats d’intérêt européen ont été recensés et occupent de vastes surfaces.
Par ailleurs, le golfe joue également un rôle "fonctionnel", notamment en raison d'une dynamique littorale très spécifique et abrite un nombre élevé d'espèces végétales et animales.

Lors de l'élaboration du Document d'objectif du site Natura 2000, une approche cartographique a été commandée afin de disposer d'une véritable cartographie des habitats naturels du golfe du Morbihan.
Cette cartographie est un véritable outil de travail élémentaire et doit pouvoir servir à orienter les actions de conservation et de gestion des milieux.
Des cartes de synthèse par grands secteurs sont proposées dans cet article, de manière à être plus accessible au grand public. Ces cartes peuvent également servir de support pour la réalisation des évaluations des incidences sur les sites Natura 2000.

 

Les zostères, marines et naines, sont des plantes marines, et non des algues, qui se développent sur les zones de vasières des côtes de la Manche et de l'Atlantique. Ces plantes jouent des rôles divers et essentiels pour le milieu côtier : dynamique sédimentaire, zones de nourrissage et de développement de nombreux organismes, etc. Elles constituent une ressource alimentaire de première importance pour les oiseaux migrateurs et hivernants.
Par la superficie qu'ils occupent, les herbiers de zostères du golfe du Morbihan sont les plus importants de Bretagne et les deuxième en France après le bassin d'Arcachon. Leur préservation constitue un enjeu fort.

 

Les marais endigués du golfe du Morbihan s’étendent sur plus d’un millier d’hectares, constituant l’un des grands ensemble de marais du littoral atlantique français.
Au delà d’un aspect paysager et historique, ces anciens marais salants et étangs à marée constituent une composante majeure du patrimoine biologique du golfe du Morbihan, notamment pour la flore et la végétation, les oiseaux d’eau, ou le fonctionnement de l’écosystème.