Activités réglementées dans le golfe du Morbihan
Activités réglementées dans le golfe du Morbihan

Activités réglementées dans le golfe du Morbihan (10)

Le golfe du Morbihan rassemble une multitude d'usages et d'usagers (cultures marines, tourisme, nautisme, activités sportives, etc.). En plus de la réglementation générale qui s'applique sur le territoire national, il existe aussi quelques réglementations adaptées au contexte spécifique du site :

La pêche à pied de loisir dans le golfe du Morbihan (cliquez ici).
Règles générales de navigation dans le golfe (cliquez ici).
Les sentiers littoraux dans le golfe du Morbihan (cliquez ici).
Promenade accompagnée d'un animal (cliquez ici).
Circulation motorisée dans les espaces naturels (cliquez ici).
Le survol aérien du golfe du Morbihan (cliquez ici)
La chasse dans le golfe du Morbihan (cliquez ici).
Camping sauvage dans le golfe du Morbihan (cliquez ici).
Usage du feu dans le golfe du Morbihan (cliquez ici).
Le Schémas de Mise en Valeur de la Mer (cliquez ici).

La pêche à pied de loisir constitue une pratique traditionnelle dans le golfe du Morbihan, ainsi qu'une attraction ludique pour les touristes. Cependant elle est soumise à une réglementation précise : saisons, tailles, espèces collectées, zones géographique, techniques de pêche, quantités prélevées .... Il est notamment  interdit de pêcher à l'intérieur des concessions ostréicoles.
Dans le golfe du Morbihan et sa périphérie, les secteurs de pêche à pied sont relativement fréquentés (Tascon, Locmariaquer). Si la réglementation n'est pas respectée, l'impact sur l'environnement et sur la ressource est loin d'être négligeable.

 Le golfe du Morbihan se prête complètement à la pratique du nautisme : vaste plan d'eau parsemé d'îles, zones de courant alternées de zones calmes, diversité des profils de navigation ...  Les activités nautiques sont variées (voile, bateaux moteurs, kayak). De fait, le nautisme représente l'un des usages majeurs du site (près de 7 000 places de mouillage !).
Une telle "pression" n'est pas sans conséquences sur les autres usages (ostréiculture, pêche, protection de l'environnement) et nécessite donc le respect de quelques règles fondamentales. De plus, le golfe bénéficie de réglementations spécifiques qu'il est important de connaître.

 

Avec ses côtes échancrées et ses rias profondes, le département du Morbihan dispose d'un linéaire côtier très important. Cela est particulièrement le cas dans le golfe du Morbihan où la servitude littorale (SPPL) est mise en place pour une grande partie de son linéaire. Ces sentiers sont réservés aux piétons, permettant à tous la pratique de la randonnée et de la promenade. Ce sont également des zones sensibles et fragiles pour lesquelles il est essentiel d'observer quelques règles d'usages : ne pas sortir des sentiers, ne pas laisser divaguer les chiens, interdiction des vélos, chevaux et engins motorisés ...

 

Pour un site comme le golfe du Morbihan, hormis les secteurs où une réglementation spécifique est affichée, il n'est bien évidemment pas interdit de se promener librement avec son animal, dans la mesure du respect des autres usagers et de la quiétude des sites (notamment des oiseaux). Il existe d'ailleurs des réglementations spécifiques à observer concernant le dérangement d'espèces protégées et la "divagation" éventuelle d'animaux. La promenade à cheval est également réglementée.
L'enjeu dans le golfe du Morbihan est de pouvoir concilier promenade (surtout avec des chiens) et préservation de la tranquillité des oiseaux.

La circulation dans les espaces naturels avec des engins motorisés est strictement réglementée. Les plages, dunes ou abords de vasières sont des espaces naturels et la circulation y est donc le plus souvent interdite. La dégradation et le dérangement occasionnés par ces véhicules sur l'estran ou sur les milieux littoraux est une réalité et un véritable problème. Dans le golfe du Morbihan, ces pratiques restent  peu fréquentent et localisées.

Le survol des espaces naturels protégés du golfe du Morbihan, excepté celui de la Réserve Naturelle des marais de Séné (interdit à moins de 300 m.), ne fait pas l'objet de réglementation spécifique au site.
Cependant, ces pratiques peuvent causer d'importants dérangements, notamment pour les populations d'oiseaux, reproductrices ou en hivernage. Il est donc essentiel de pouvoir concilier les loisirs aéronautiques avec la préservation de l'environnement naturel du golfe du Morbihan

 

La quasi-totalité du Domaine Public Maritime du golfe du Morbihan est en réserve de chasse (RNCFS), excluant toutes activités cynégétiques sur le site. Quelques portions de DPM sont chassés : entre Le Hézo et Le Passage, Boëde, Arzon, estran de l'Ile aux Moines et de l'Ile d'Arz.

Le camping sauvage sur Site Inscrit est interdit, l'intégralité du golfe du Morbihan sans exception est donc concernée par cette interdiction.
Cette réglementation doit notamment permettre d'éviter les dégradations souvent associées au camping sauvage : dérangement d'espèces, déchets et excréments laissés sur place, départ de feu.

 

 Si faire un feu ou un barbecue sur la plage ou dans la nature semble représenter un usage anodin, cela constitue en réalité une pratique dangereuse, aux conséquences souvent désastreuses. Le département du Morbihan, par ses conditions métérorologiques particulières, est fortement sujet aux départs de feux et chaque année des hectares de forêts partent en fumée.
Dans le golfe du Morbihan, surtout sur les plages, cette pratique est malheureusement trop souvent observée et les conséquences sur le milieu naturel peuvent être importantes.

Le Schéma de mise en valeur de la mer (SMVM) du golfe du Morbihan a été lancé dès 2000 et approuvé en 2006. A l'initiative du préfet, cette démarche a permis, d'une part de réunir toutes les personnes et structures ayant une activité socio-économique dans le golfe du Morbihan, d'autre part d'aboutir à un outil d'aménagement du territoire consensuel et concret. Ce SMVM est actuellement le moteur principal d'une action concertée prenant à la fois en compte les besoins des usagers et la préservation d'un environnement de qualité dans le golfe du Morbihan.