Si l’attractivité du golfe du Morbihan pour les oiseaux n’est plus à démontrer, son intérêt pour certains habitats marins est peut-être moins connu. La présence d’une grande partie des oiseaux hivernants est pourtant conditionnée par la présence d’habitats alimentaires favorables, notamment les  herbiers de zostères. Le golfe du Morbihan présente l’un des deux plus importants herbiers de zostères français après le bassin d’Arcachon.

Publié dans Actualités

Comme lors de la dernière édition de la "Semaine du Golfe" en 2009, une nouvelle plaquette sous format "plan de poche" vient d'être éditée. Tirée à 12 000 exemplaires, cette plaquette présente succinctement les différentes réglementations environnementales en vigueur dans le golfe du Morbihan.
Elle suit une logique par type de milieu : "Dans les airs", "A terre", Sur l'eau". Au verso, elle propose une cartographie détaillée des différents espaces protégés et/ou réglementés dans le golfe.
Elle présente également les points de collectes mis en place dans les zones portuaires pour le tri sélectif.
Cette plaquette est réalisée par le Sysem (Syndicat mixte de traitement des déchets ménagers du Sud-Est Morbihan) et l'ONCFS, en partenariat avec le Conseil Général du Morbihan, La Semaine du Golfe, la RNN des marais de Séné et le SIAGM, et imprimée par le Conseil Général du Morbihan.

Pour télécharger la plaquette, cliquez ici.

Publié dans Actualités

A la demande du Conseil Général du Morbihan, l'ODEM, Observatoire Départemental de l'Environnement du Morbihan, vient d'éditer un atlas de l'environnement, un document très complet et concis, téléchargeable directement sur le site de l'ODEM (pour y accéder, cliquez ici).

Ce atlas vise à apporter une aide à la décision, en particulier pour les élus morbihannais et les services des collectivités territoriales, en constituant un ensemble synthétique de textes, cartes, statistiques et descripteurs portant sur les thématiques environnementales du département.

Le sommaire de l'atlas de l'environnement repose en premier lieu sur le modèle Etat / ressions / Réponses (EPR), initialement proposé par l'Organisation de Coopération et de Développement Economiques (OCDE).

http://www.ODEM.fr/atlas.php

Publié dans Actualités

Les grèbes sont des espèces plongeuses au comportement relativement proche des canards plongeurs. Ils sont extrêmement adaptés à la vie aquatique.
Les foulques appartiennent à la familles des rallidés (Gruiformes), qui comprend également les râles, marouettes et poules d'eau.

Différentes familles d'oiseaux se cachent sous l'appellation courante de  "grands échassiers" ...
Dans le golfe du Morbihan, ces espèces sont essentiellement représentées par la spatule blanche, le héron cendré et l'aigrette garzette. D'autres espèces sont
occasionnellement observées sur le site, la grande aigrette ou le héron garde-boeuf, ainsi que l'ibis sacré, espèce introduite par l'homme.

Sous l'appellation "oiseaux marins", on regroupe des espèces issues de familles différentes. Ces oiseaux sont souvent associés au littoral et au milieu marin mais peuvent en réalité remonter profondément à l'intérieur des terres, le long des fleuves et des grandes rivières.
Dans le golfe du Morbihan, ils sont essentiellement représentés par les laridés
(goélands et mouettes), les sternidés (sternes) et les Phalacrocoracidés (cormorans).

Les anatidés (oies et canards) comprennent des espèces dites "de surface" et des espèces plongeuses, en raison surtout de leur mode d'alimentation. Les bernaches sont apparentées aux oies.
A l'image des limicoles, les anatidés espèces représentent une part essentielle de l'intérêt ornithologique du golfe du Morbihan, tant d'un point de vue numérique que de la diversité d'espèces présentes.

Jeudi 01 Avril 2010 à 08:15

Les limicoles dans le golfe du Morbihan

Les oiseaux désignés par le terme de limicoles sont de petits échassiers appartenant à l'ordre des Charadriiformes : échasses, avocettes, œdicnèmes, vanneaux, pluviers, bécasses et bécassines, barges, courlis, chevaliers, bécasseaux, etc. On les surnomme parfois "petits échassiers de rivage" en raison de leur allure et des milieux qu'ils fréquentent.
Dans le golfe du Morbihan, ils représentent, avec les anatidés, le groupe le plus représenté numériquement et le site joue un rôle d'importance internationale pour plusieurs espèces.

Évaluer l’état de conservation du site est l’un des objectifs de ces suivis ; les oiseaux d’eau  sont identifiés comme de bons indicateurs pour caractériser les zones humides d’importance internationale dans le cadre de la convention de Ramsar. Les dénombrements et suivis sont aussi un outil essentiel pour évaluer l’état de conservation des populations d’oiseaux et l’efficacité des mesures de protection.
Dans le golfe du Morbihan, les comptages d'oiseaux d'eau ont été réalisés dès le début des années 60. Depuis 2004, des comptages "hivernants" sont effectués dans un cadre multipartenarial : ONCFS, RNN des marais de Séné, Amis de la Réserve de Séné, Bretagne Vivante, Groupe Ornithologique Breton, FDC56, Communes de Sarzeau et de l'Ile aux Moines, SIAGM / Projet de PNR du golfe du Morbihan. D'autres suivis sont également réalisés toute l'année.

Jeudi 25 Mars 2010 à 11:10

Le survol aérien du golfe du Morbihan

Le survol des espaces naturels protégés du golfe du Morbihan, excepté celui de la Réserve Naturelle des marais de Séné (interdit à moins de 300 m.), ne fait pas l'objet de réglementation spécifique au site.
Cependant, ces pratiques peuvent causer d'importants dérangements, notamment pour les populations d'oiseaux, reproductrices ou en hivernage. Il est donc essentiel de pouvoir concilier les loisirs aéronautiques avec la préservation de l'environnement naturel du golfe du Morbihan

 

<< Début < Précédent 1 2 3 Suivant > Fin >>
Page 1 sur 3